Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CFTC  FORD

CFTC FORD

CFTC - FORD AQUITAINE INDUSTRIES


Astreintes à Ford Aquitaine Industries: La CFTC ne signera pas l’accord proposé !

Publié par CFTC Ford sur 23 Février 2016, 14:15pm

Le seul service qui a fait une demande pour mettre en place des astreintes est le service informatique. Il semble que les autres services ne soient pas prêts. La Direction met en avant la nécessaire polyvalence. A l'informatique le personnel serait suffisamment polyvalent pour mettre en place les astreintes. En fait il semble qu'il n'y a pas d'urgence et le champ d'application des astreintes serait limité ? En maintenance il y a des spécialistes (ex Kénamétal) incontournables. En SD il n'y a pas de gros soucis. La CFTC a argumenté sur le fait qu'il n'y a pas de soucis parce que le personnel, y compris les services supports, sont présents le week-end (SD simples et doubles). Pour la CFTC il est important de connaître l'organisation future du travail que projette la Direction Ford. Le représentant du service informatique indique que les systèmes de traçabilité conditionnent le fonctionnement de la production et que du personnel aurait été sollicité le week-end ? La Direction souligne qu'il y a un groupe de travail en cours concernant ces outils informatiques. Elle indique ne pas vouloir imposer ce système d'astreintes et revient sur le fait que nous étions contre l'imposition des heures supplémentaires. La Direction nous a remis un projet d'accord sur les astreintes. Elle reproche aux organisations syndicales de ne pas vouloir négocier et ne veut rien négocier. Elle se sert de l'alibi des soi-disant besoins au niveau du service informatique pour vouloir imposer les astreintes à tous les salariés de FAI. D'ailleurs, dans le projet d'accord initial de la Direction il était indiqué : « Le régime d'astreinte peut être institué essentiellement pour les salariés des services supports ». Le « essentiellement » indiquant bien que des salariés d'autres services pourraient être concernés. La Direction a retiré le « essentiellement » et reformulé la phrase. Elle refuse les propositions CFTC de supprimer la possibilité d'astreintes les dimanches et jours fériés, que soient respectées les 11h de repos (sans astreintes) entre deux périodes de travail (ce qui n’est pas indiqué dans le texte proposé). Elle ne sait pas ou ne veut pas donner l'organisation future de production / services supports. De plus, l'incertitude concernant l'avenir de FAI, l'affectation de nouvelles productions devraient être abordés avant cette négociation sur les astreintes. La Direction a bien envisagé d'arrêter des SD pour remettre le personnel en horaire de semaine. Sur une période d'astreinte le salarié pourrait revenir plusieurs fois. La Direction met en avant la réduction de la taille de l'entreprise qui justifierait une augmentation de la flexibilité. Pour nous, il s'agirait d'un recul social non justifié par une quelconque urgence : nous ne sommes pas dans une entreprise qui a des productions vitales. La Direction parle de révision des priorités, au niveau travail, et de la nécessité d'ajuster les effectifs aux niveaux de production et à la taille de l'entreprise. Ce que nous constatons c'est l'augmentation de la charge de travail et la mise en place des astreintes, telle que la veut la Direction, renforcerai la dégradation des conditions de travail et nuirait à la vie familiale. Le sujet de la formation et de la polyvalence s'est posé. Il faudrait établir un plan de formation permettant au personnel des services supports d'intervenir sur plusieurs types de problèmes. Mais les effectifs trop réduits de certains services ne laissent pas grande marge de manœuvre. Autre point : l'âge du personnel. Pour la Direction les astreintes seraient un moyen pour que des salariés proches de la retraite augmentent leurs revenus... La Direction a aussi refusé de limiter dans le temps l'accord proposé (limitation à deux ans demandée par la CFTC). Nous avons essayé de négocier les montants bruts des primes d'astreinte : refus de la Direction. Pour elle il est normal d'être payé le même prix un samedi ou un jour férié ! Pour nous, il n'est pas question de travailler un jour férié mais nous avons été les seuls à demander, pour ceux qui seraient volontaires, une revalorisation de l'indemnisation des périodes d'astreintes ! Tout a été refusé en bloc par la Direction.

 

Pour la CFTC FAI il n'est pas question de valider les propositions de la Direction.

Nous sommes sociaux !