Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CFTC  FORD

CFTC FORD

CFTC - FORD AQUITAINE INDUSTRIES


Prestations du Comité d'Entreprise de FORD Blanquefort. La position de la CFTC.

Publié par CFTC Ford sur 24 Novembre 2016, 10:33am

 

La CFTC a participé à bloquer un projet concernant des modifications au niveau du fonctionnement du Comité d’Entreprise et des droits du Personnel de FAI.

 

Ce projet se voulait être la synthèse de plusieurs réunions de membres du bureau du CE et de Présidents de Commissions visant à améliorer le fonctionnement du CE et ses prestations.

 

Ce projet a été présenté en bureau élargi du CE et aurait du être l’aboutissement d’une réflexion collective. Il était projeté qu’il soit validé très rapidement et que les salariés de FAI soient informés via un courrier joint au bulletin de paye de la fin du mois de Novembre 2016.

 

Pour la CFTC les points de désaccord par rapport à ce projet sont nombreux.

 

La CFTC ne veut pas qu’un salarié de FAI soit contraint de fournir sa fiche de paye, des éléments tels que le revenu de son conjoint dans le cas d’un couple marié via sa déclaration fiscale etc...

 

La CFTC ne veut pas du remplacement des cartes cadeaux (cadeau de fin d’année 2016 des salariés pour commencer) par des chèques vacances.

 

La CFTC n’accepte pas que sous prétexte d’une différence obligatoire qui serait à faire entre les salariés le montant du cadeau de fin d’année soit différent en fonction des salaires. Ce qui obligerait tout salarié de FAI à fournir son bulletin de paye. Imaginez un cadeau donné à des enfants fonction du revenu de leurs parents ! Une honte !

 

-Nous voulons que le montant de la carte cadeau de fin d’année reste identique pour toutes et tous (pas de différence en fonction du salaire)

 

La CFTC refuse que la totalité des commissions du CE disparaisse progressivement d’ici à 2018 en étant remplacées par la vente de chèques vacances aux salariés de FAI avec application d’un Quotient Familial FAI particulier. D’autant plus qu’aucune réflexion n’a été conduite concernant les charges fixes et le personnel du CE.

 

Le Quotient Familial dépendrait des salaires des personnes constituant le foyer fiscal. Cela obligerait le salarié FAI à fournir des éléments détaillés de sa déclaration fiscale tels que le salaire du conjoint par exemple. Pour la CFTC ces éléments sont d’ordre confidentiel.

 

-La CFTC exige que les prestations du Comité d’Entreprise qui fonctionnent soient maintenues.

 

-Nous voulons que seules les activités du CE qui ne marchent pas soient remplacées par autre chose. Les possibilités sont nombreuses et méritent plus de réflexion. Et il faudrait analyser pourquoi certaines prestations ne fonctionnent pas (information des salariés, communication, horaires d’ouverture du CE…).

 

-Nous ne voulons pas que les chèques vacances remplacent, au final, la totalité des prestations actuelles du CE.

 

Les chèques vacances, une bonne idée ?

 

Saviez-vous qu’un chéquier d’une valeur de 100 € serait acheté 101 € à l’association qui gère les chèques vacances (à priori pour financer leurs charges et des associations…) ! Un pour cent, cela semble peu, mais pour 100 000 € cela représente 1000 € !

 

Saviez-vous que l’Association Nationale des Chèques Vacances exigerait au CE un droit d’entrée de plus de 400 € !

 

Saviez-vous que les remises des prestataires du CE sont liées aux volumes d’achat. Il est à craindre qu’avec la perte de ces volumes vous ne puissiez plus bénéficier des remises actuelles (cartes, locations…).

 

Saviez-vous que les prestataires voulant travailler avec les chèques vacances doivent aussi payer !

 

Avez-vous essayé d’aller sur le site de l’ANCV, l’Association Nationale des Chèques Vacances pour voir ce qu’ils proposent ? Faites l’essai en tapant ce lien dans votre navigateur internet: http://www.ancv.com/

 

Et ceux qui ne prennent pas de vacances, ceux qui n’ont pas les moyens ou ne veulent pas avoir de chèques vacances, que leur resterait-il ?

 

La réflexion concernant le fonctionnement du CE doit être plus poussée

 

La précipitation avec laquelle certains voulaient mettre en place les chèques vacances et faire table rase du fonctionnement actuel du CE pose questions. Il importe avant tout de faire l’état des lieux et de bien analyser la situation. Il faut bien prendre en compte tous les éléments et avant toute décision demander l’avis aux salariés. Il ne suffit pas de décréter que des commissions pourraient fusionner pour avoir un meilleur fonctionnement. Surtout lorsqu’au moment même où l’on dit vouloir fusionner des commissions on supprime leur budget !

 

Le budget du Comité d’Entreprise

 

Le budget du CE est basé sur la masse salariale de FAI (1,1%), il n ‘est pas fonction d’autres choses. Il baisse ou augmente en fonction des effectifs. Mais il faut diviser la subvention globale par le nombre de salariés pour obtenir les possibilités du CE pour chacun. On comprend facilement que si la subvention baisse mais que le nombre de bénéficiaires diminue la « part » pour chacun reste globalement constante. Le problème se situant au niveau des charges fixes du Comité d’Entreprise, si celles-ci ne diminuent pas...

 

Pour la CFTC le Comité d’Entreprise appartient aux salariés de FAI !

 

Il est naturel d’avoir des divergences d’opinion entre personnes, entre organisations syndicales.

Les salariés de FAI doivent être informés des réflexions menées au niveau du CE et de projets qui concernent les changements de fonctionnement.

 

Les décisions concernant les prestations du Comité d’Entreprise ne peuvent et ne doivent pas être prises en secret. La discussion doit se faire avec tous les collègues de l’usine, en toute transparence.

 

Pour la CFTC, il est évident qu’un maximum de collègues de FAI doivent pouvoir bénéficier du Comité d’Entreprise. Mais encore faut-il avoir la volonté de s’attaquer aux causes réelles du peu de succès de certaines prestations du CE !

Nous sommes sociaux !