Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CFTC  FORD

CFTC FORD

CFTC - FORD AQUITAINE INDUSTRIES


Venue de Kieran Cahill (FORD Europe), l'intersyndicale appelle à la mobilisation le jeudi 9 Février 2017 de 13h00 à 15h00

Publié par CFTC Ford sur 8 Février 2017, 06:00am

Tract commun CFTC, CGT, CFE-CGC, FO              

                             

Mobilisons-nous ce jeudi 9 février :

Débrayons et soyons tous solidaires

Ford doit s’engager pour l’avenir, maintenant !

 

L’intersyndicale appelle à

Débrayage à partir de 13h00 jusqu'à 15h00

Jeudi 9 février devant le Lobby

 

Les débrayages réussis de la semaine dernière ont été notre réponse à une direction de Ford qui continue de faire comme si de rien n’était, comme s’il n’y avait pas eu la journée usine morte du 23 janvier, comme si nous salariés n’exigions pas que Ford s’engage enfin sur un avenir pérenne pour FAI.

 

C’était aussi une réponse aux tentatives de la direction de nous faire produire comme si de rien n’était. Elle voudrait nous faire travailler normalement, atteindre les objectifs alors que dans 18 mois voire beaucoup moins, nous ne savons même pas s’il y aura du travail et pour combien de salariés. Nous ne savons pas ce que Ford a l’intention de faire de nous.

 

Faudrait-il fermer encore les yeux et se taire ?

Non, à un moment, il faut dire stop !

 

Ford Europe doit comprendre que le 23 janvier n’était pas une journée de mobilisation sans suite. Nous ne sommes pas juste inquiets. Maintenant, il n’est pas question pour nous de lâcher prise. La mobilisation doit se construire, nous devons multiplier et diversifier les actions.

 

Nos deux actions réussies peuvent être un déclic, elles peuvent et doivent nous redonner confiance. En agissant collectivement à nouveau, en relevant la tête, en prenant notre avenir en main, nous pouvons redevenir une force et ainsi mettre la pression sur Ford.

 

Cela fait trop longtemps que les dirigeants de Ford ne respectent pas leurs engagements et qu’ils repoussent sans cesse les décisions concernant de futures activités. Cela fait trop longtemps qu’ils nous baratinent sur leur objectif de faire du site de Blanquefort un centre d’excellence des transmissions. Les années passent et le personnel diminue, vieillit, perd en compétences sans que rien ne se profile à l’horizon.

 

Il y a un réel danger de liquidation, de fermeture de l’usine tant les délais sont courts. Pour nous il y a urgence et il ne faut pas laisser faire ou laisser trainer les choses !

 

Les choses bougent depuis l’annonce de notre journée d’action du 23 janvier.

 

Le calendrier se charge de rendez-vous :

  • Le 9 février, rencontre entre Ford Europe et les élus du Comité d’Entreprise à FAI lors d’une réunion extraordinaire du CE de 12h30 à 14h00 ;
  • Le 9 février, rencontre entre le Préfet et Ford Europe à la préfecture à 16h00 ;
  • Le 14 février, le ministère de l’industrie reçoit à Bercy une délégation de l’intersyndicale ;
  • Le 22 février, le même ministère rencontre Ford Europe ;
  • Enfin le 9 mars, aura lieu le comité de suivi  à la préfecture avec les pouvoirs publics, les élus locaux, Ford Europe et les syndicats.

 

C’est un bon début. Les pouvoirs publics et les élus locaux se mêlent à nouveau du dossier Ford et cela ne peut que nous aider à ce que Ford réponde positivement à nos demandes.

 

La suite, autant se le dire, dépendra surtout de notre capacité à nous faire entendre,  à mettre la pression sur tout le monde pour que Ford décide rapidement d’investir, d’apporter de nouvelles activités qui assurent le maintien de tous les emplois et la pérennité de l’usine pour les prochaines années.

 

Alors pour ce jeudi 9 février, l’intersyndicale propose de débrayer et de se rassembler au moment de la visite de l’usine des dirigeants de Ford Europe ainsi qu’au moment de la réunion extraordinaire du CE, pour se faire entendre le mieux possible.

 

En effet la venue de Ford Europe n’a de sens que si nous sommes là tous ensemble pour exprimer en direct, nos inquiétudes et nos exigences.

 

L’intersyndicale appelle à

Débrayage à partir de 13h00 jusqu'à 15h00

Jeudi 9 février devant le Lobby

 

 

Nous sommes sociaux !