Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CFTC  FORD

CFTC FORD

CFTC - FORD AQUITAINE INDUSTRIES


Equipements de protection individuelle (EPI): L'employeur est responsable de leur mise en place et de l'équité.

Publié par CFTC Ford sur 8 Mai 2017, 20:15pm

Nous pouvons être amenés dans notre travail à porter des équipements de protection individuelle.

L'INRS aborde le thème de la protection individuelle de la façon suivante:

Les équipements de protection individuelle (EPI) sont destinés à protéger le travailleur contre un ou plusieurs risques professionnels. Leur utilisation ne doit être envisagée qu’en complément des autres mesures d’élimination ou de réduction des risques. C’est à partir de l’évaluation des risques menée dans l’entreprise que doit être engagée la réflexion relative à l’utilisation des EPI.

Source: WWW.INRS.FR

Ces équipements peuvent prendre différentes formes, plus ou moins complexes :

  • bouchons d’oreilles
  • lunettes de protection,
  • appareils de protection respiratoire,
  • systèmes d’arrêt des chutes…

 

La protection collective doit constituer la priorité. Cependant, lorsque l’analyse des risques révèle que celle-ci est insuffisante ou impossible à mettre en œuvre, l’employeur doit mettre à disposition des salariés les EPI appropriés.

Si cette analyse conduisait à ce que l’employeur décide de fournir des équipements individuels il paraitrait inconcevable que des salariés occupant les même postes n’aient pas les même droits en matière d’EPI dans l’entreprise.

Dans l'entreprise l'employeur doit veiller à la non discrimination.

Une réflexion devrait alors être menée au niveau du CHSCT concernant les équipements en cause. Il pourrait en être ainsi, par exemple, s’il s’avérait que l’entreprise ait fourni des lunettes correctrices à des salariés, dans le cadre de leur travail, et que d’autres salariés, occupant des postes identiques, n’aient pas les même droits.

FORD Aquitaine Industries met à disposition de ses salariés de nombreux EPI et un travail important a été réalisé avec ou sans le CHSCT, selon les circonstances…

Un exemple pourrait être la fourniture de lunettes correctrices de protection en fonction du poste occupé, de l’analyse de risques menée, des besoins des employés (correction au niveau de la vue), ce serait un plus apprécié de toutes et tous les salariés qui connaissent l'inconfort des protections se plaçant par dessus les lunettes correctrices. Sans oublier le risque d'abîmer ses lunettes correctrices personnelles et la problématique du remboursement par l'employeur en cas de casse ou de détérioration au travail. Il en est d'ailleurs de même pour d'autres équipements personnels.

Aborder cette thématique au niveau du CHSCT et avec la Direction de l'entreprise nous parait important et nécessaire.

 

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !