Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CFTC  FORD

CFTC FORD

CFTC - FORD AQUITAINE INDUSTRIES


Valéo Embrayages à Amiens concurrent, ou pas, de Ford Aquitaine Industries et financé par l'Europe ?

Publié par CFTC Ford sur 26 Mai 2017, 16:02pm

Un double embrayage (DCT) est fabriqué par Ford Aquitaine Industries (FAI) pour le compte de Getrag (Magna). FORD a bénéficié, pour mettre en place cette activité, d'aides publiques.
Les chiffres officiels gouvernementaux récapitulent le total des aides perçues par FAI pour l'ensemble des activités: "
À l'époque, les pouvoirs publics s'étaient mobilisés en faveur de ce rachat, suite à la défaillance de HZ Holding, et avaient contribué financièrement aux investissements réalisés par Ford. L'État avait notamment contribué, par deux primes d'aménagement du territoire, consenties en 2011 et en 2012, pour un montant total de près de 5,5 millions d'euros. Le montant total des financements publics s'élève à plus de 12,5 millions d'euros...". Cliquez sur ce lien pour plus d'infos: http://questions.assemblee-nationale.fr.
Il faut garder à l'esprit que FORD est partenaire de Getrag (Magna) via des joint-ventures portant le nom de Getrag-Ford-Transmissions. Dans ce type de co-entreprise Ford possède 50% des parts, et Getrag les 50% restants. Ford est client de Getrag. Si Ford est le client majoritaire il est le donneur d'ordres.
Des éléments parus dans la presse, sur le site de la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Amiens, sur des sites syndicaux, indiquent que Valéo Embrayages, entreprise située à Amiens, produit un double embrayage et que les investissements ont fait l'objet d'aides financières Européennes.
Tout d'abord nous nous référons à une source CFTC, lien à suivre: http://www.cftc-picardie.fr où nos collègues CFTC indiquent en 2013: "Alors que le projet du double embrayage Getrag devrait nous faire travailler tous ensemble avec de bonnes perspectives d'avenir..."
Sur le site de la chambre de commerce et d'industrie d'Amiens Picardie, on peut lire dans un dossier de Juillet 2015: "Le site amiénois de l’équipementier automobile produit depuis février un double embrayage humide, entraînant le recrutement prochain de 25 personnes. Une seconde chaîne de production sera opérationnelle début 2016." Cliquez sur le lien suivant: http://www.amiens-picardie.cci.fr . On peut lire en bas de page: " Ce projet est cofinancé par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Picardie avec le Fond européen de développement régional".
Il est évident qu'à tous les niveaux les salariés, leurs représentants défendent l'emploi. Il en est de même concernant les Etats, les collectivités territoriales etc...
Mais si le double embrayage humide produit par Valéo Amiens était le même où comportait un nombre important et majoritaire de pièces identiques à celui produit par FORD Aquitaine Industries cela poserait nombre de questions. D'autant plus que FORD ne cesse de parler de compétitivité et n'hésite pas à mettre en concurrence les usines à travers le monde. Quelles appartiennent à FORD ou pas. La question des aides financières publiques, Européennes, Françaises, en provenance de collectivités (Régions, Départements, Communes...) se pose. La cohérence des investissements doit aussi être évoquée.
Au niveau de FORD Aquitaine Industries la question est cruciale puisque FORD a indiqué vouloir arrêter cette activité et qu'à ce jour FORD n'apporte aucune activité de remplacement ! Comment juger d'une quelconque compétitivité dans de telles circonstances ! Sachant que pour les actionnaires l'objectif est la rentabilité maximale, souvent sans se soucier des conséquences humaines, sociales ! 
D'autre part, Valéo est plus qu'un simple fournisseur de pièces pour FORD.  Aux Etat-Unis des joint-ventures lient ou ont liés Valéo et FORD. Sources: http://www.reuters.com, http://www.usinenouvelle.com
Citation de l'article de l'Usine Nouvelle de 2012: "...Cette acquisition constitue une avancée stratégique pour Valeo. Elle va non seulement renforcer notre présence en Amérique du Nord mais également conforter nos liens vis-à-vis du groupe Ford ..."

Affaire à suivre !
 

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !