Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CFTC  FORD

CFTC FORD

CFTC Ford Blanquefort FORD Aquitaine Industries FORD Motor Company


On nous fait miroiter un repreneur ! FORD doit réinvestir dans FAI, c'est la meilleure solution !

Publié par CFTC Ford sur 26 Avril 2018, 22:02pm

La FORD Motor Company, à ce jour, a dit ne plus vouloir investir dans FORD Aquitaine Industries (FAI).

La multinationale dit chercher des solutions extérieures. FORD envisage même la session de FAI.
Le souvenir de l’échec du couple HZ Holding/Hay est dans tous les esprits. Pour nous, la meilleure solution est que la FORD Motor Company réinvestisse dans notre usine en lui donnant des activités à forte valeur ajoutée et très automatisées. Ford en a les moyens et a annoncé un plan produits d’envergure. Son chiffre d’affaires prouve qu’il y a un marché. Si FORD en arrivait à nous imposer un repreneur qui pourrait-il être ?

Qui pourrait reprendre FAI ?

Parmi les prétendants il y aurait l’usine Punch Powerglide de Strasbourg. Qui connaissait Punch avant que notre Direction locale mette son nom en avant et que l’information soit reprise par des médias ? D’autres fabricants, bien plus importants, pourraient être intéressés.

Concernant les constructeurs automobiles Français, le groupe Renault-Nissan-Mitsubishi est le plus puissant.

Il s’est classé premier constructeur mondial en 2017 (1).
Et Renault possède des usines de fabrications de transmissions manuelles ou automatiques en France, en Europe(2). L’entreprise pourrait donc être intéressée par FAI. De plus, Renault est un leader en matière d’électrification des véhicules. Ainsi, l’usine de Cléon produit des moteurs électriques.  De plus, Renault travaille à améliorer la rentabilité des véhicules électriques par l’intermédiaire d’un plan de développement global intégrant chargeurs, batteries, moteurs, gestion électronique, véhicules... Qui a dit que les investissements dans l’électrique étaient pour demain ?

Le groupe PSA (3), tant qu’à lui, conçoit un véhicule léger électrifié dans le cadre du consortium européen EU-LIVE, et a annoncé vouloir électrifier 100% de ses modèles d'ici 2025. Cela pourrait ouvrir de réelles perspectives y compris des investissements de PSA dans FAI. Le Groupe a par exemple annoncé récemment des investissements dans son usine usine de Trémery (Moselle) pour y produire des moteurs électriques. Preuve que l’investissement dans ce domaine est bien d’actualité et que des opportunités existent. D’autre part, le Groupe PSA a aussi indiqué récemment qu'il produirait en France, à Valenciennes (Nord), des boîtes de vitesse automatiques de dernière génération, sous licence Aisin. Le marché des transmissions automatiques est donc bien en développement.

Au niveau des équipementiers automobiles, selon un classement 2017 réalisé par l’Usine Nouvelle et le cabinet Roland Berger, le Français  Valéo est classé 9 ème mondial (4). Il occupe une place de choix dans la fabrication d’embrayages.

Il s’agit là d’exemples d’entreprises qui auraient la capacité pour investir dans FAI. Elles ont une autre envergure que Punch. Le classement des équipementiers place dans le peloton de tête des entreprises comme Magna, ZF, Bosh, Aisin, Faurecia ... Cherchez Punch dans le classement.

Il reste que si des entreprises aussi importantes se décidaient à investir dans FAI c’est bien parce qu’elles jugeraient l’opération rentable. Alors pourquoi ce qui est rentable pour elles ne serait pas rentable pour la FORD Motor Company ?

Ce qui laisse craindre fortement qu’un présumé repreneur ne soit qu’un nouveau leurre de plus après le  centre d’excellence des transmissions (FAI+ Getrag Ford Transmissions Blanquefort), les transmissions automatiques 6F15 et 8FMid, les groupes de travail (électrification des véhicules, recherche de produits FORD pour FAI, amélioration de sa compétitivité) !
 

(1)Renault-Nissan-Mitsubishi, premier constructeur automobile mondial en 2017
http://www.lefigaro.fr/societes/2018/01/17/20005-20180117ARTFIG00109-renault-nissan-mitsubishi-premier-constructeur-automobile-mondial-en-2017.php

(2) L’usine de Cléon  produit des moteurs (y compris électriques) et des boîtes de vitesses
(3 136 employés au 31 décembre 2016, 155 ha dont 40 Ha de bâtiments couverts)
https://group.renault.com/groupe/implantations/nos-implantations-industrielles/usine-cleon/

L’usine de Ruitz (Renault) construit des boîtes de vitesses automatiques
https://group.renault.com/groupe/implantations/nos-implantations-industrielles/usine-ruitz-sta/

https://www.lesechos.fr/17/10/2017/lesechos.fr/030694049143_le-plan-de-renault-pour-doper-sa-rentabilite-dans-l-electrique.htm

(3) Le groupe PSA (3), tant qu’à lui, conçoit un véhicule léger électrifié dans le cadre du consortium européen EU-LIVE et veut électrifier 100% de ses modèles d’ici 2025.

http://media.groupe-psa.com/fr/le-groupe-psa-con%C3%A7oit-un-v%C3%A9hicule-l%C3%A9ger-%C3%A9lectrifi%C3%A9-dans-le-cadre-du-consortium-europ%C3%A9en-eu-live

https://news.autoplus.fr/PSA/PSA-Peugeot-Citroen-Tavares-Voiture-electrique-USA-1523806.html

https://actu.fr/grand-est/tremery_57677/psa-produira-moteurs-electriques-lusine-tremery-pres-metz-400-emplois-vue_14329278.html

https://www.usinenouvelle.com/article/psa-choisit-valenciennes-pour-ses-nouvelles-boites-automatiques.N669569

(4) https://www.usinenouvelle.com/article/classement-les-100-equipementiers-automobiles-mondiaux-les-plus-performants-en-2016.N494874

 

 


 

 

 

 

Nous sommes sociaux !