Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

CFTC  FORD

CFTC FORD

CFTC - FORD AQUITAINE INDUSTRIES


17. DEPARTS VOLONTAIRES, BPI, Commission de suivi.

COMMISSION DE SUIVI DU MARDI 23 AOUT 2011

 

 Nombre total de départs: 287.

Préretraités: 229. Départs volontaires: 58.

Imposition: Toujours aucune réponse de l'administration fiscale et de FAI.

 

 

SNCF: BPI considère qu'il y aurait 8 collègues qui rejoindraient la SNCF.

Créations d'entreprises: 3 dossiers ont été validés.


 

 

Aujourd'hui vendredi 8 Juillet 2011 a eu lieu une commission de suivi.

A ce jour il y a donc 46 départs volontaires de validés.

Nous rappelons que la Commission de suivi a un rôle consultatif. Le dernier mot appartenant à la Direction. Nous émettons des avis sur les dossiers. Certains nous apparaissent peu solides. Mais entre la volonté de collègues de partir à tous prix et celle de la Direction d'atteindre le nombre de 336 départs au moindre coût notre marge de manoeuvre est faible. De plus, les dossiers sont validés techiniquement et financièrement en amont.. Nous espérons de tout coeur que certains de nos collègues ne vont pas se retrouver dans une situation difficile dans un avenir proche.

Monsieur Aurillac, de la Direction Départementale du Travail, était présent.

Un seul nouveau dossier de départ volontaire a été traité alors que cinq devaient l'être.

Nous avons fait remarquer, avec la CGT, qu'à chaque réunion où la Direction Départementale du Travail participait, il n'y avait pas ou peu (1) de dossiers étudiés et soumis à avis de la commission.

La CGT a évoqué une somme de 25 M€ d'aides publiques demandées par Ford qui n'hésiterait pas à mettre les emplois dans la balance. Une ou des réunions se seraient tenues en présence de l'ensemble des financeurs potentiels: Etat, Région, Département, CUB, Mairie de Bordeaux, Conseil Général etc....

La CFTC a défendu le principe que les représentants des salariés de FAI devaient participer à toutes les réunions concernant leur avenir. De façon générale nous soutenons qu'en tant que citoyens nous avons un droit de regard  et d'information sur tout ce qui concerne la gestion de l'argent public qui vient de nos impôts.

 

DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE 1789

 

Article XIV

Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs Représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

 

 

Nous sommes sociaux !